Aller au contenu

Projection / débat sur le thème de l’habitat coopératif aux Colonnes de Blanquefort

Blanquefort en Transition propose, en partenariat avec Atcoop (association qui aide au lancement de projets d’habitats coopératif) une soirée débat sur le thème de l’habitat coopératif aux colonnes de Blanquefort.

Programme :

  • à partir de 19h30 : stand de Atcoop pour sensibiliser à l’habitat coopératif avec un apéro dinatoire proposé par l’association « Echange nord/sud » pris libre
  • 20h30 : film sur les castors : Les Castors sont un mouvement d’autoconstruction coopérative né après la Seconde Guerre mondiale en France, le film porte sur la réalisation de Pessac.
  • à la suite du film, débat en deux parties :
    • présentation de l’habitat coopératif et de la loi Alur qui a permis de régulariser ce type d’habitat
    • présentation et lancement d’un projet d’habitat coopératif à Parempuyre sur un terrain privé de 3000m² sur la commune de Parempuyre

 

Des infos complémentaires sur le film ici : http://cinelescolonnes-blanquefort.fr/2018/01/11/modifications-de-seances-et-soiree-speciale-lutopie-de-pessac-mardi-23-janvier/

Projection de « En quête de sens » au Quartier Génial le 30 janvier

Le Quartier Génial, espace partagé en co-construction à Floirac, organise la projection du film « En quête de sens », suivi d’un temps d’échange le mardi 30 janvier à 20h. Quelques membres de Gironde en Transition et du récent groupe Rive droite en Transition, seront présents pour co-animer la soirée avec les organisateurs de l’événement.

L’entrée est à prix libre, dans la limite des places disponibles.

Le Quartier Géniale se trouve à l’adresse suivante : 29 chemin Richelieu, 33270 Floirac

 

Pour plus d’infos sur le film : https://enquetedesens-lefilm.com/

Lien vers l’événement Facebook : https://www.facebook.com/events/181015359163154/

Rencontre mensuelle mardi 9 Janvier à 19h00

Bonjour à tous,

 

Pour bien débuter cette nouvelle année, Gironde en Transition vous convie à la prochaine rencontre ouverte à toutes et tous mardi 9 janvier (2ème mardi du mois) à 19h00 à la Maison de la nature et de l’environnement, 3 rue de Tauzia à Bordeaux, qui sera suivie de l’habituelle et conviviale auberge espagnole…

 

Parmi les points à l’ordre du jour :

– l’actualité des 14 groupes de transition girondins : St Médard et St Aubin, Parempuyre, Libournais, Entre-deux-Mers, Vale de Leyre, Landes girondines, Nord bassin, Bordeaux, Pessac, Sud Bassin, ILES de Haute Gironde, Au fil de l’eau (Flaujagues, Castillon, Vélines, Villefranche…), Saint Loubès et Canéjan, ainsi que du groupe en création sur la rive droite de l’agglo bordelaise (Lormont, Floirac, Cenon…)

– Quelle(s) action(s) commune(s) aux groupes de transition en 2018 ? Renouvellement du Tour de Gironde des initiatives à vélo ? Un festival de court-métrages de transition ?

– participation à l’organisation de la nuit de l’agroécologie 2018

– participation au collectif climat Gironde

– bilan rencontre Transition SO dans le Gers les 18 et 19 novembre 2017, en Gironde en 2018 ?
– délocalisation éventuelle de la prochaine rencontre mensuelle

– questions et informations diverses

 

Au plaisir de vous y trouver !

Réveillon de la Transition lundi 18 décembre à Targon

La prochaine rencontre mensuelle décentralisée de Gironde en transition se tiendra le lundi 18 Décembre à 19h30 à Targon (au 3, domaine du Bois de Chartres), en même temps que la rencontre mensuelle de Entre-deux-Mers en transition (emplacement : https://www.google.fr/maps/@44.7508976,-0.2875288,1805m/data=!3m1!1e3!4m2!6m1!1s1vAalSC4qD4UXMQxKMxTHFXgouyc ). Ces rencontres sont ouvertes à toutes et à tous, et suivies d’une habituelle et conviviale auberge espagnole… Celle-ci le sera particulièrement avec une invitation aux membres des autres groupes de transition girondins et aux associations ami.e.s de partager ce « Réveillon de la transition » sobre et festif.

 

L’idée retenue est une veillée à l’ancienne, chacun amenant sa bûche de bois (ou de Noêl pour les apprentis pâtissier). Nous avons décidé d’ouvrir à d’autres groupes de transition et à celles et ceux qui gravitent autour de cette mouvance citoyenne localement : Grains de blés, Biotimarron, Union vivre en entre 2 Mers, Label nature, Collectif riverains… l’idée étant de terminer l’année en étant un peu plus nombreux…
On se creuse les  » méninges » pour sortir des sentiers battus. Après une présentation rapide de chaque « asso », ce moment peut prendre une orientation cool et festive, chacun amenant au gré de son envie, sa petite touche : contes, chansons, instruments de musique, carnets de chant, CD…
Pensez à amener vos assiettes, verres et couverts. Si certains viennent de loin et souhaitent amener leur matelas gonflable et dormir sur site, c’est possible. Nous envoyer un mail via le formulaire de contact dans ce cas-là.

 

Les frais de mise à disposition de la salle d’une capacité d’accueil de 65 personnes sont de 50€, nous ferons tourner le chapeau.

 

 

« Qu’est-ce qu’on attend » sur la rive droite de Bordeaux

Le mois dernier, via la diffusion de « In Transition 2.0 » et le débat qui a suivi, un collectif de citoyens de la rive droite de Bordeaux a entamé une réflexion autour de la mise en place d’un groupe de Transition sur les quartiers et communes de ce secteur.

Cette fois-ci, nous vous proposons de poursuivre la démarche autour du film « Qu’est-ce qu’on attend ? ». La projection aura lieu le samedi 16 décembre 2016 à 16h, au centre d’animation Bastide Queyries (situé près du Jardin Botanique) et sera suivie d’un débat. L’échange se terminera de façon informelle autour d’un goûter apéritif participatif et convivial.

 

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transition, qui le dit. « Qu’est-ce qu’on attend ? » raconte comment une petite ville d’Alsace de 2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique.
Face au manque d’anticipation des pouvoirs publics face à la convergence du pic du pétrole, du changement climatique et des multiples crises (de sens démocratique, politique, sociale et économique) auxquelles est confrontée notre société, des groupes de citoyens choisissent de se rassembler localement pour organiser ensemble des alternatives en créant des groupes de transition.

Réunion du mardi 10 octobre à 19h00

Lors de la dernière rencontre de Gironde en transition, nous avons décidé d’organiser une réunion mensuelle sur deux en alternance à la Maison de la nature et de l’environnement Bordeaux Aquitaine et sur le territoire d’un groupe local.

Cette première rencontre décentralisée 2017 aura lieu le mardi 10 octobre à 19h00 à Saint Loubès dans la salle de la garderie des primaires à l’angle de la rue du stade et du chemin de Nice : Allez sur le parking derrière les pompiers et le point jeunes. Au fond du parking, un grand portail ouvre sur une cour. Le bâtiment est de l’autre côté près du panier de basket (si problème pour trouver 06 22 77 48 60).

Ouverte à toutes et à tous, cette rencontre sera suivie de notre habituelle et conviviale auberge espagnole…

Au programme :

  • présentation du groupe de Saint-Loubès et de ses actions
  • point sur les différents groupes de transition girondins
  • bilan du Tour de Gironde et perspectives 2018
  • point communication
  • questions et infos diverses

La Transition s’invite sur la rive droite de Bordeaux

Vendredi 13 octobre à 18h30, une séance film-débat aura lieu au centre social DIDEE de Lormont Génicart, près du Gymnase Brassens Camus, à 150m de l’arrêt de tram A « Gravières ».

Le film  « In Transition 2.0 » y sera diffusé, la projection sera suivie d’un débat pour réfléchir à la Transition sur Lormont et les communes alentour. La discussion se poursuivra ensuite de façon informelle autour d’une auberge espagnole. Venez nombreux !

 

« In Transition 2.0 est un film du Réseau international de la Transition, il présente des récits inspirés des initiatives de la Transition à travers le monde, répondant à des temps incertains avec un optimisme engagé, de la créativité et des solutions.

Le film est une immersion dans la source d’inspiration qu’est le mouvement de transition : partout dans le monde, des histoires de gens ordinaires qui font des choses extraordinaires ont été collectées. De petits territoires et des communautés locales impriment leur propre monnaie, produisent de plus en plus leur nourriture et leur énergie, relocalisent leur économie… C’est une idée qui se propage à grande vitesse, une expérimentation sociale optimiste, qui propose des réponses et des solutions en temps d’incertitude. Dans un monde inondé de tristesse, voici des histoires d’espoir, d’ingéniosité et de ce qui arrive quand on plante des légumes aux endroits inattendus. »

Aller à la barre d’outils